architecture structure

Transactis

La Société Générale et La Banque Postale créent la joint-venture Transactis pour optimiser leurs coûts, partager leur savoir-faire et accroître leur time-to-market. La solution Stecard de Sopra Steria est choisie pour la partie Front Office de la plate-forme.

Transactis gère le projet de convergence des solutions monétiques Front Office et Back Office de La Banque Postale et de la Société Générale, pour créer une usine monétique totalement mutualisée. Sopra Steria accompagne la jointventure dans la mise en œuvre de Stecard, sa solution de Front Office monétique, choisie par les deux banques.

Les enjeux

L’impact de la crise financière sur le secteur bancaire se ressent dans la nécessité d’optimiser voire de réduire les coûts des activités mais également dans le repositionnement de la stratégie de fidélisation client, élément incontournable, et nécessitant des réponses adaptées et rapides aux besoins émis par les clients. Cela a pour conséquence des investissements importants en termes de systèmes d’information.

La mutualisation et l’optimisation des coûts de traitements, ainsi que la gestion des volumes traités, associées au coinvestissement mis en place pour la maintenance et le développement, permettent à Transactis de répondre à ces nouveaux enjeux. Cette plate-forme commune dispose désormais d’un système souple et facilement paramétrable lui permettant d’optimiser le «time to market» de ses deux établissements bancaires.

Points clés

  • Transactis est une plateforme multi-banques, multidevises, multi-réseaux et multi-langues.
  • 11 000 guichets automatiques de banque (soit 20% du parc français), 170 000 terminaux de paiements, 20 millions de cartes délivrant 4 milliards de transactions annuelles, sont gérées par Stecard, la solution de Front Office Sopra Steria.

Notre solution

Dans le cadre du projet de convergence des Front Office de La Banque Postale et de la Société Générale pour Transactis, la solution Stecard gère l’ensemble des fonctions d’un « Front » : le gestionnaire de Guichet Automatique de Billets (GAB) - autorisation et collecte des transactions GAB -, le Serveur d’Autorisation Emetteur (SAE), le Serveur d’Autorisation Acquéreur (SAA) et la télécollecte des transactions commerçant. L’utilisation de Stecard en tant que solution unique, permet à Transactis de bénéficier d’un système simplifié et optimisé. La capacité multi-banques, native dans la solution Stecard, est un véritable atout simplifiant les environnements de chacune des banques et permettant une mutualisation totale dans la gestion des fonctions du Front Office. Transactis est donc capable de s’adapter facilement aux évolutions futures attendues par ses clients.

La collaboration entre le client et Sopra Steria

Depuis 2005, Sopra Steria collabore avec La Banque Postale au travers de la solution Stecard qui gère les fonctions du SAE et du gestionnaire de GAB. En 2008, lors de la création de Transactis et de la construction de la plateforme monétique commune, Sopra Steria est intervenu dans les missions de cadrage fonctionnel, de définition de l’architecture, de fourniture de l’application Stecard et d’harmonisation des environnements.

Sopra Steria a donc participé et accompagné Transactis sur l’ensemble de la chaîne de « Delivery ». A ce jour, toutes les fonctionnalités du Front Office sont en production : le gestionnaire de GAB, le serveur d’autorisation émetteur, le serveur d’autorisation acquéreur et la télécollecte des transactions commerçant.

La relation de confiance entre les équipes client et Sopra Steria a été primordiale pour assurer le succès d’un tel projet.

Résultats et bénéfices

Transactis est la première usine de paiement opérationnelle en France. Cette plateforme « multi » utilisant la solution Stecard, gère de fortes volumétries 4 milliards de transactions annuelles, avec un haut niveau de performance aussi bien pour les temps de réponse que pour la disponibilité du service 24/24, 7/7. De plus, l’environnement international, proposé nativement par Stecard, permet à Transactis de se raccorder dès 2012 aux réseaux internationaux Mastercard et Visa et d’envisager sereinement la gestion des traitements dans le monde entier.

L’usine de paiements ainsi créée permet également à Transactis de proposer ces services à d’autres banques, en particulier les filiales de la Société Générale. Le Crédit du Nord a ainsi décidé en 2011 de rejoindre la plateforme dans les deux années qui viennent. A plus longue échéance, le raccordement de la filiale tchèque KB est également prévu.

Sopra Steria et Transactis ont collaboré en tant que vrais partenaires sur ce projet pour en faire une réussite commune, et continuent ensemble à faire évoluer ce projet unique.

La capacité de Sopra Steria à répondre à nos besoins et sa mobilisation ont été des facteurs clés de succès de notre projet usine monétique, malgré un contexte complexifié par la dimension multi banques. Cependant, le caractère multi-pays natif dans le progiciel, nous permet d’ores et déjà d’étudier l’intégration de filiales étrangères sur la plate-forme

ALAIN NICAUD

Président de Transactis