Comment la technologie holographique aide les médecins à dispenser des soins de meilleure qualité

par Scott Leaman - Mixed Reality Lead, Sopra Steria | minutes de lecture
L’époque où les hologrammes étaient réservés aux films de science-fiction et aux jeux vidéo est révolue depuis longtemps. La technologie holographique est en train de conquérir le monde médical, et, au vu de son succès, elle n’est pas près de disparaître. En quoi cette technologie aide-t-elle les médecins ? Et quelles sont les principales avancées auxquelles s'attendre dans un futur proche ?

En 2016, Sopra Steria Norvège a acquis le casque HoloLens de Microsoft afin de tester les applications potentielles de la technologie holographique dans le secteur des soins de santé. Ce qui n'était au départ qu’un projet pilote au sein d’une poignée d’hôpitaux universitaires est rapidement devenu le consortium HoloCare. Il s'agit d'un ensemble d’initiatives réparties dans plusieurs pays développant une technologie holographique pour aider les médecins à fournir de meilleurs soins dans des domaines aussi variés que la chirurgie, la localisation tumorale, la formation médicale et la téléthérapie (ou télésanté). 

Comprendre la « réalité mixte »

L'un des premiers aspects à connaître au sujet d’HoloLens est que la technologie qui le sous-tend est différente de la réalité virtuelle (RV). Alors que la RV repose sur l'utilisation d’un dispositif pour immerger l’utilisateur dans un autre monde numérique, la réalité augmentée (RA) consiste à interagir avec le monde réel, mais avec une couche supplémentaire d’objets numériques. 

Le casque HoloLens occupe un troisième domaine totalement nouveau : celui de la réalité mixte (RM). Cela signifie qu’une personne portant l’HoloLens peut « collaborer » et interagir avec des objets holographiques d’une manière qui n'était pas envisageable il y a seulement quelques années. 

L'avènement de la vision par rayons X, et plus encore

Dans le domaine de la médecine, cette capacité d'interaction a donné lieu à des avancées révolutionnaires :

  • Mains libres : Pendant l'opération, les chirurgiens peuvent désormais garder les mains libres car l’hologramme leur apporte des instructions spécifiques, ce qui leur évite de devoir vérifier manuellement les appareils tels que les tablettes ou les téléphones.
  • Imagerie 3D : Une équipe de professionnels de santé qui planifie une intervention chirurgicale peut utiliser l'HoloLens pour projeter, par exemple, l’image 3D du cœur d’un nourrisson. Les médecins peuvent ainsi observer sa forme réelle et « zoomer » sur les relations anatomiques. Cette vision objective commune permet de déceler les problèmes plus rapidement et d'identifier les solutions potentielles de manière préventive.
  • Navigation : Avant l'HoloLens, les voies chirurgicales ne pouvaient être planifiées qu’à l'aide d’images 2D superposées sur une carte du corps. Aujourd’hui, les hologrammes permettent aux chirurgiens de placer littéralement une carte à l’intérieur du corps du patient, leur permettant de mieux naviguer autour de certaines structures tissulaires et d’éviter les dommages inutiles.
  • Vision par rayons X : Les hologrammes peuvent également être utilisés pour observer l’état des organes ou des os en temps réel. Prenons l’exemple d’un patient souffrant d'une malformation osseuse. Habituellement, un médecin n’est pas en mesure de voir l’intérieur du corps de son patient et peut uniquement prendre note de ses symptômes, ce qui signifie qu'il lui faut encore faire de nombreuses hypothèses. La technologie holographique vous permet de voir la structure osseuse et d’observer ses mouvements en temps réel. Comme un médecin l’a déclaré récemment dans une interview : « C’est comme si nous disposions d’une vision par rayons X. »

Evolution de la communication

Outre ces réussites immédiates, la technologie holographique bouleversera totalement la manière dont les professionnels de santé communiquent au travail. Actuellement, la science médicale est entièrement construite autour d'outils d’imagerie 2D. Ainsi, lorsque les étudiants ou les médecins étudient le corps humain, ils utilisent des diagrammes médicaux et font part de leurs observations à l’aide de mots. 

Mais le langage, à l’image de tous les systèmes codifiés, est imparfait. La technologie holographique fournit aux professionnels de santé la terminologie complète d’une maladie ou d’une déficience. Il s’agit d’une manière de présenter le problème spécifique sans avoir à l’expliquer avec des mots, évitant ainsi les malentendus.

Cette évolution de la communication aura d’énormes conséquences. Les outils holographiques permettront une communication volumétrique sur différents continents et fuseaux horaires, des fonctions également appelées appels vidéo Skype en 3D, ou « holoportation ». Ces techniques transformeront l’industrie médicale en éliminant le besoin des médecins et des patients de voyager.

Un parcours semé d’embûches

À bien des égards, les dispositifs de réalité mixte (RM) tels que l’HoloLens dépendent de l’apprentissage automatique. Si la capacité de ces appareils à comprendre des situations complexes évoluera grandement dans les années à venir, il reste encore du chemin à parcourir.

Actuellement, des dispositifs comme l’HoloLens conçoivent que vous êtes dans une pièce, mais ils ne comprennent pas le contexte social (êtes-vous seul(e) dans la pièce, à quel endroit du monde se trouve cette pièce, etc.)

La mise en œuvre de dispositifs de réalité mixte s'appuie donc principalement sur le développement simultané de la compréhension de scénarios complexes par les ordinateurs. Nous devons pour ce faire relever deux défis en matière de données et de conception : davantage de données à synchroniser avec le monde et à reconstruire, ainsi qu’une meilleure conception afin de permettre aux utilisateurs d'interagir avec ces données de manière naturelle et transparente.

Ce que le futur nous réserve

Les dispositifs holographiques de réalité mixte peuvent-ils conquérir un public plus large et étendre leur influence au-delà de leurs applications spécifiques dans des domaines tels que la médecine ? Comme l’auteur de science-fiction William Gibson l’a un jour écrit : « Le futur est déjà là, mais il n’est pas réparti de manière homogène. » 

Si les dispositifs de réalité mixte sont déjà disponibles à l’achat sur le marché américain, ils demeurent coûteux et ne concernent généralement qu’un marché de niche. En effet, vendre un casque de réalité virtuelle ou un dispositif de réalité augmentée s’avère difficile car il ne s'agit pas d’une itération d'un besoin existant. Vous créez une expérience nouvelle et mal connue, que les gens doivent être amenés à essayer eux-mêmes. 

Lorsque vous êtes en concurrence avec d’autres appareils proposant des expériences de divertissement, tels que les smartphones et les consoles de jeux, la barrière à l’entrée est donc très élevée.

Cette tendance pourrait toutefois s’inverser à mesure que les perceptions évoluent. Lorsque la conception du numérique en tant que « choses factices sur un écran » sera perçue différemment par les générations futures, les objets numériques occuperont sans nul doute la même place que d’autres matériaux, tels le plastique, le bois et le métal. 

Cette réalité est plus proche que bon nombre d’entre nous ne le pensent aujourd’hui.

Search
Ces articles pourraient également vous intéresser
Industrie

Comment l'intelligence artificielle va-t-elle transformer l'industrie ?

| Maxime Claisse, Alexis Girin, Benoit Spolidor

S’il n’existe pas aujourd’hui de définition stricte de l’intelligence artificielle, les experts s’accordent à dire qu’elle permet de simuler les capacités cognitives humaines comme la perception, le raisonnement, l’action et l’apprentissage. 

Bourget

5 grandes tendances pour la transformation de l’aéronautique

| Youssoupha Diop

La 53e édition du salon du Bourget a confirmé la pression concurrentielle grandissante dans le monde de l’aéronautique. Dans ce contexte, la donnée, les outils numériques et l’intelligence artificielle sont vus comme de précieux leviers pour accélérer la transformation et faire de ces défis des opportunités. 

Anticiper sa migration dans le Cloud avec une démarche FinOps

| Marlène Seif, Béatrice Rollet

Source d’innovation et de vélocité, les services Cloud constituent des piliers dans les initiatives de transformation digitale.

Du produit au service : piloter l’industrie aéronautique vers un futur digital

| Philippe Armandon, Gaudérique Garrigue

Face à la hausse constante du nombre de passagers et à la recrudescence de la concurrence, les constructeurs aéronautiques sont aujourd’hui plus que jamais sous pression. Mais tout défi représente également une opportunité.

Comment mieux contrôler et optimiser les coûts dans le Cloud ?

| Didier Teixeira, Béatrice Rollet, Frédéric Janicot

L’adoption de services de Cloud public implique de repenser la gestion financière de son IT.

Standard S5000F : un accélérateur pour la maintenance aéronautique ?

| Cyrille Greffe

Dans les années 90, la rencontre entre les moyens de conception assistée par ordinateur (CAO) et le concept de documentation modulaire avaient donné naissance aux premiers standards ASD (AeroSpace and Defence Industries Association of Europe).

Replatforming applicatif : l’accélérateur de la migration vers le cloud

| Benjamin Chossat

Simplicité de mise en œuvre, coûts maîtrisés et accès à l’élasticité horizontale du cloud : le replatforming s’impose souvent comme la solution de choix pour porter une application métier vers le cloud.

7 stratégies clés pour transformer ses applications par le cloud

| Benjamin Chossat

Comment moderniser efficacement son application grâce au cloud ? 

L’innovation, moteur de la transformation des organisations

| Jean-Bernard Rampini

La valeur entrepreneuriale et la culture de l’innovation sont au cœur de l’ADN des entreprises qui réussissent. Nombre d’entre elles ont intégré une dynamique d’innovation, souvent décentralisée dans les structures opérationnelles ou fonctionnelles de leur organisation.

Innover pour un environnement durable

Innover pour un environnement durable

| Siva Niranjan

Afin d’attirer de nouvelles opportunités, de nouveaux talents et de nouveaux investissements, les entreprises sont soumises, depuis quelques années, à une obligation croissante de démontrer leur conformité environnementale à un grand nombre d’acteurs, leurs parties prenantes. 

Urban Air Mobility : l’avenir de la mobilité se joue-t-il dans les airs ?

Urban Air Mobility : l’avenir de la mobilité se joue-t-il dans les airs ?

| David Elmalem, Sébastien Lautier

Si le rêve de la voiture volante a bien souvent été réservé à la science-fiction, un avenir très concret et réel se dessine petit à petit pour la mobilité urbaine aérienne.

L'accompagnement, clé de l'adaptation du DevOps aux grands groupes

L’accompagnement, clé de l’adaptation du DevOps aux grands groupes

| Gauthier Deschamps

Le Devops accompagne les grands groupes à l’adoption de nouvelles méthodes de travail. Aplanissement hiérarchique, souplesse culturelle, gestion par le collectif…

Comment l’Industrie 4.0 utilise la Technologie de la Blockchain

Comment l’Industrie 4.0 utilise la Technologie de la Blockchain

| Alexandre Eich Gozzi

En début d’année, la première société mondiale de transport de conteneurs, Maersk, était victime d’une attaque massive de ransomware.