Sopra Steria : une entreprise pivot au sein d’écosystèmes innovants

par Jean-Bernard Rampini - Directeur Corporate Ventures
| minutes de lecture

A travers ses activités de corporate ventures, Sopra Steria se place au cœur des écosystèmes d'innovation. Intégrateur de solutions innovantes, le Groupe fait le lien entre les problématiques de ses clients et les réponses apportées par les startups.

Nouveau record pour la French Tech. Selon le dernier baromètre du capital-risque du cabinet EY, les startups françaises ont levé 5,14 milliards d'euros sur les six premiers mois de l’année 2021. Soit près du double comparé à la même période de 2020. Si ces jeunes pousses font figure de vitrine de l'innovation made in France, le marché ne se limite toutefois pas à ces dernières. Comme son nom l'indique, l'open innovation ouvre un champ des possibles beaucoup plus vaste.

"Dans notre monde ouvert et connecté, aucun acteur ne peut revendiquer la maîtrise complète de la chaîne de valeur intégrant l'innovation," estime Jean-Bernard Rampini, Executive Innovation & Corporate Venture chez Sopra Steria. "Des innovations émergent tous les jours chez l’ensemble des acteurs du numérique qu’il s’agisse de grandes entreprises, de startups, de laboratoires de recherche privés et publics ou encore de pôles de compétitivité."


La collaboration avec les écosystèmes, un enjeu stratégique


Le positionnement stratégique de Sopra Steria au cœur des enjeux de transformation numérique de ses clients ainsi que la connaissance des écosystèmes, alliée à son expertise conseil et technologique sectorielle, font de Sopra Steria une entreprise pivot au cœur même de ces écosystèmes, bâtisseur de ponts entre toutes les parties prenantes. 

"Pour contribuer à l'émergence de solutions nouvelles et accélérer leur mise sur le marché, Sopra Steria se doit d'être une entreprise pivot dans chacun de nos verticaux que sont la finance, l'aérospatial, la Défense, les transports, les télécoms, l'énergie, la santé ou le secteur public" poursuit Jean-Bernard Rampini. "Il s'agit de combiner les compétences de nos équipes à celles des écosystèmes innovants."

Le Groupe peut ainsi jouer un rôle de catalyseur de l’open innovation et stimuler l'innovation avec ses clients non seulement pour créer de la valeur mais également pour mobiliser ses collaborateurs sur de nouvelles solutions innovantes basées sur des technologies de rupture.

"Poussées par le développement technologique et les nouveaux usages, les disruptions s'accélèrent sur tous les marchés," insiste Jean-Bernard Rampini. "Toutes les entreprises doivent développer une capacité de collaboration avec leurs écosystèmes, ce qui n'a jamais été aussi vital pour accompagner leur transformation et accroître leur compétitivité."

C'est ce constat qui a présidé à la création, en 2019, de Sopra Steria Ventures qui a vocation à identifier et qualifier ces écosystèmes, intégrant des nouvelles technologies et des nouveaux usages, pour permettre aux équipes Sopra Steria de répondre au mieux aux problématiques rencontrées par les clients du Groupe. "Nous répondons ensemble à des appels d'offre et nous co-créons aussi de nouveaux assets", précise Jean-Bernard Rampini.


Plus de 100 partenariats avec des startup issus d’une veille permanente sur plusieurs milliers de startups


Sopra Steria Ventures investit, directement ou via des fonds d’investissement partenaires, dans des entreprises qui apportent une offre ou une technologie stratégique pour les solutions et les clients de Sopra Steria.

Sopra Steria Ventures ne se limite donc pas à un rôle d'investisseur mais est un véritable partenaire business et industriel. En trois ans, le Groupe a pris des participations minoritaires au capital de startups et co-créé une joint-venture dans la santé en Scandinavie. Elle a aussi investi dans trois fonds partenaires : ACE Capital Partners - Brienne III qui intervient dans le monde de la cybersécurité, Truffle Financial Innovation Fund dans celui des Fintech et des Insurtech et Spring Invest dans le Retailtech et la supply chain.

Au total, le portefeuille de Sopra Steria Ventures comprend un deal flow important en veille permanente qui a permis de qualifier 300 startups, de signer plus de 100 partenariats industriels et qui a conduit à 28 investissements de façon directe ou indirecte. "Sauf exception, Sopra Steria Ventures n'intervient pas en phase d'amorçage mais sur les levées de fonds, en série A et plus, auprès de startups françaises ou européennes" complète Jean-Bernard Rampini. "La jeune pousse doit présenter un véritable apport technologique sur une de nos verticales de marché".

"Par sa puissance, un groupe comme Sopra Steria peut apporter la meilleure innovation sur un sujet donné afin de déboucher sur une solution industrielle rapidement intégrable," conclut Jean-Bernard Rampini. "Plus qu'un proof of concept (POC), il s'agit de proposer un proof of value répondant à une vraie problématique client."

Search