bandeau_eventConsulting

FIN&TECH COMMUNITY

27 JUIN 2018 au Palais BRONGNIART, Paris

Le 27 juin dernier, lors de l’événement Fin&Tech Community, dont l’objectif était de redessiner les contours d’une finance positive, portée par l’innovation numérique, la division Banque de Sopra Steria Consulting organisait une table ronde sur le thème « RGPD : un mois après, que s’est-il passé ? ».
Pour en débattre, trois porte-paroles étaient invités : Christian COUTAND, Responsable projet RGPD au sein de la Fédération Nationale du Crédit Agricole ; Olivier DION, Président de ONECUB, une solution dédiée à la portabilité des données et Vincent LEFEVRE, Directeur Conseil Banque chez Sopra Steria Consulting.
Animée par Elsa LLACERA, Directrice Conseil Banque chez Sopra Steria Consulting, cette conférence a été l’occasion de revenir sur les enjeux de la mise en place du RGPD pour les banques, les évolutions que cette nouvelle réglementation implique, mais aussi les opportunités qu’elle offre.

 

Christian Coutand

« Pour être au rendez-vous le 25 mai, nous avions deux priorités : la conformité juridique de nos traitements autour de la donnée et l’exercice du droit des personnes. Maintenant que cette dimension réglementaire est passée, notre objectif est aujourd’hui d’optimiser nos processus, pour aller plus loin. Plus la donnée collectée sera qualitative et ciblée, plus nous serons en capacité de générer une connaissance client nous permettant de proposer la bonne offre. C’est vers cela que nous voulons tendre demain, en multipliant dès aujourd’hui nos initiatives autour de la donnée. »
Christian COUTAND, Responsable projet RGPD au sein de la Fédération Nationale du Crédit Agricole

 

Vincent Lefevre« Le RGPD vient recentrer la problématique de la gouvernance de la donnée autour d’un sujet qui est au cœur de son activité, à savoir : le client. La réglementation impacte la banque sur deux sujets : son business model, qui doit être repensé pour valoriser son statut de tiers de confiance, et son positionnement dans le cycle de vie de la consommation de ses clients, où elle doit se situer plus en amont. Sur ces deux points, la donnée lui ouvre de formidables opportunités. »
Vincent LEFEVRE, Directeur Conseil Banque chez Sopra Steria Consulting

 

Olivier-DION« A l’avenir, tous les services vont être interconnectés les uns avec les autres. L’individu va donc pouvoir facilement faire circuler ses données. L’objectif est de fluidifier l’expérience utilisateur et les parcours clients, en donnant à l’individu une vraie liberté de passer d’un service à un autre. Les entreprises sont un peu frileuses, par peur de la concurrence notamment, et c’est sur le sujet du droit à la portabilité qu’elles sont donc aujourd’hui les plus en retard. Pourtant, cela va leur offrir d’autres possibilités, comme celle d’enrichir leur connaissance client et, donc, de mieux accompagner ce dernier. »
Olivier DION, Président de ONECUB